Bienvenue chez CENTURY 21 Imm'Occitan, Agence immobilière TOURNEFEUILLE 31170

Le réseau bus sur Toulouse et son agglo

Publiée le 27/04/2018

 

Linéo, lignes « Express », Optimo : voici comment le réseau de bus va se développer à Toulouse.

Pour le développement de son offre de transports en commun, Tisséo va miser sur plusieurs types de projets. 

Il y a le projet troisième ligne de métro, de Colomiers à Labège, qui se prépare à entrer dans la phase décisive de l’enquête publique mais aussi le projet de connexion de la ligne B à cette troisième ligne.  

Tisséo travaille également sur le projet de téléphérique urbain sud dont les premiers coups de pioches pourraient être donnés en 2019.

Un projet de navette, « un tramway express » en lieu et place du tramway actuel, est également à l’étude vers l’aéroport Toulouse-Blagnac. 

En parallèle, Tisséo travaille sur le développement du réseau de bus au cœur de l’agglomération mais aussi en première et deuxième couronne de la Métropole.

Le réseau Linéo qui relie Toulouse à sa banlieue comprend six lignes : Linéo 1 entre les Sept-Deniers et Balma, Linéo 2 vers Colomiers, Linéo 6 vers Castanet-Tolosan, Linéo 7 vers Saint-Orens, Linéo 8 vers Gonin. 

Quatre autres lignes, prévues dans le plan de 2015, vont être mises en service d’ici 2020 : Linéo 9 vers L’Union en septembre 2018, Linéo 5 vers Portet, Linéo 10 vers Aucamville, Linéo 4 vers Basso-Cambo et Linéo 3 vers Plaisance en 2019. 

Tisséo a déjà identifié cinq nouvelles lignes Linéo qui pourraient voir le jour d’ici 2025. Parmi elles, une ligne Linéo 11 pourrait aller jusqu’à Cugnaux via la voie du canal Saint-Martory et la ligne Linéo 12 pourrait emprunter le futur Boulevard Urbain Nord vers Gratentour mais pas avant 2030. Linéo 9 sera elle prolongée de l’Union vers Saint-Jean et Rouffiac-Tolosan à l’horizon 2025.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tisséo souhaitant hiérarchiser le réseau de bus en fonction des territoires à desservir, les services du syndicat mixte étudient la création d’une seconde strate qui s’appellera réseau Optimo.

Optimo est une offre de transports en commun qui est actuellement à l’étude dans la définition globale du réseau, qui pourrait notamment valoriser des voies en site propre qui ont été réalisés par le passé et où l’offre n’a pas été forcément correctement définie jusqu’ici. Serait notamment desservi par des lignes Optimo  « des territoires qui sont déjà développés, qui accueillent des zones économiques ou qui sont fléchés pour accueillir de nouveaux projets urbains, pas uniquement à vocation économique, mais également à vocation d’habitat ».

A un troisième niveau, Tisséo et le Département travaillent à la mise en place d’un réseau de Lignes « Express« . Le réseau express doit proposer un temps de parcours attractif, impliquant de limiter le nombre d’arrêts. 

Suite à ces études quatre « lignes express » seraient envisagées.

Une ligne Express 1 entre Colomiers et Saint-Lys via un « renforcement » et un « prolongement » de l’actuelle ligne 116 (Tournefeuille-Saint-Lys).

Une ligne Express 2 entre Basso-Cambo et Muret via un renforcement des fréquences de bus sur l’actuelle ligne 117 et des travaux d’aménagement de voirie sur le tracé.

Une ligne Express 3 entre Toulouse et Ayguevives dans le Lauragais via la mutation de l’actuelle ligne Hop 3 gérée par le Département de la Haute-Garonne.

Une ligne Express 4 entre Borderouge et Saint-Jory via la mutation de la ligne Hop gérée par le département.