Bienvenue chez CENTURY 21 Imm'Occitan, Agence immobilière TOURNEFEUILLE 31170

Tous les prix de l'immobilier en Haute-Garonne

Publiée le 13/10/2017

Point effectué par la Chambre des notaires de Haute-Garonne sur l'évolution du marché de l'immobilier en Haute-Garonne :

 

24 000 maisons et appartements vendus sur les 12 derniers mois, un record.

Prix globalement stables.

Les effets des projets Matabiau et 3e ligne se font timidement sentir à Toulouse.

Une étude qui se fonde sur les prix réels de ventes des biens immobiliers, enregistrés du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017.

Le marché toulousain est marqué cette année par une activité record, avec une augmentation sensible des volumes, notamment pour les appartements anciens (+29 % avec 13 000 ventes) mais aussi dans une moindre mesure pour les maisons (+19 % avec 11 000 ventes) et les terrains à bâtir (+19 % avec 2 900 ventes).

Toutefois, dans ce contexte très actif, les prix restent maîtrisés (+1 % en Haute-Garonne), Toulouse et son agglomération restant la plus accessible des grandes métropoles. «Cela s'explique par des biens de qualité globalement moyenne, et par le niveau des salaires, qui sont plutôt modérés en dehors des cadres de l'aéronautique dans le département».

Le prix médian se situe à 2 550 € le m² à Toulouse (+3,4 % sur 10 ans), soit le même prix qu'à Montpellier, loin derrière Bordeaux, où les prix ont doublé en 10 ans, à 3 460 € le m² en prix médian. Le maintien de taux d'intérêt attractif et l'absence d'envolée des prix devraient permettre au marché immobilier local de conserver son dynamisme, note la Chambre des notaires.

«Toutefois, Toulouse et son agglomération n'échapperont pas à l'augmentation des prix, annonce Maître Philippe Pailhes, de la Chambre des notaires. On est à 2 550 €, on va se rapprocher des 3 000 € le m2. L'augmentation des taux d'intérêt, très bas depuis 5 ans, devrait intervenir dans les prochains mois. C'est donc plus que jamais le moment d'acheter».

À Toulouse, les notaires observent une disparité importante entre les quartiers de l'hypercentre avec des prix progressant de 10 à 15 % (Saint-Étienne, Carmes, Saint-Georges et Saint-Aubin (de 4 000 à 4 500 € le m² en prix médian), et les autres quartiers qui évoluent peu, à l'exception notable de Bonnefoy (+18 %) et Matabiau (+13 %), dopés par le projet de réaménagement du quartier de la gare Matabiau et l'arrivée prochaine de la Tour Occitanie (150 m de hauteur), programmée pour 2021.

La 3e ligne de métro, programmée elle pour 2024, ne fait pas encore ressentir ses effets. «Néanmoins, certains futurs emplacements de stations ont été rendus publics par Tisséo, et nous notons un intérêt des acheteurs pour des quartiers comme les Sept-Deniers voire les Izards, qui seront desservis.»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2017/09/27/2653411-immobilier-tous-les-prix-en-haute-garonne.html#Zu26PDFOMWWBkUhO.99

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre actualité